-  Dimanche 21 Avril 2019

« L'évolution positive » au Népal, l'ONU se déclare « encouragé »

Népal - Le Parti communiste du Népal (maoïste) a décréter un cessez-le-feu de trois mois suite à la proclamation royale du 24 avril dernier rétablissant le Parlement. Le Secrétaire général des Nations Unis se dis encouragé par l'évolution positive de la situation qui est intervenue récemment au Népal. Il considère que la proclamation royale du 24 avril dernier rétablissant le Parlement est une mesure positive qui ouvre la voie au processus visant à mettre fin à un conflit long de dix ans au Népal et à traiter de ses causes sous-jacentes, en se fondant sur les vœux de la population népalaise.

Le Secrétaire général accueille également avec satisfaction l'annonce du Parti communiste du Népal (maoïste) de décréter un cessez-le-feu de trois mois, mesure qui, selon lui, contribuera à atténuer davantage les souffrances du peuple népalais et à renforcer la confiance entre le Gouvernement qui doit être formé prochainement et les maoïstes. Le Secrétaire général est confiant que la déclaration de cessez-le-feu sera réciproque et que les deux parties continueront à faire preuve de retenue et de sagesse pour gérer ce qui sera une transition démocratique complexe grâce à un dialogue positif.

Kofi Annan salue  l'évolution positive  au Népal. Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est déclaré encouragé  par l'évolution positive de la situation au Népal, après les annonces faites par le roi Gyanendra sur le rétablissement du parlement, et celle des rebelles maoïstes sur un cessez-le-feu.

Le Secrétaire général considère que le décret royal du 24 avril rétablissant le parlement comme une étape positive ouvrant la voie à un processus politique visant à mettre fin à un conflit qui dure depuis une décennie et à remédier à ses causes fondamentales sur la base des souhaits du peuple népalais, indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole. Kofi Annan a par ailleurs salué l'annonce faite par le parti communiste du Népal (maoïste) d'un cessez-le-feu de trois mois, comme une mesure  qui allègera davantage les souffrances des Népalais ordinaires et renforcera la confiance entre le gouvernement appelé à être formé et les Maoïstes.

Le Secrétaire général s'attend à ce que le cessez-le-feu soit réciproque et que les deux parties continuent de faire preuve de retenue et de sagesse pour gérer ce qui sera une transition complexe vers la démocratie, grâce à un dialogue patient, conclut le message. En février 2005, le roi du Népal avait dissous le gouvernement et instauré l'état d'urgence, alléguant l'échec du gouvernement à lutter contre l'insurrection maoïste

Le Bureau des droits de l'homme des Nations Unies au Népal a également salué l'annonce du Parti communiste du Népal (maoïste) de décréter un cessez-le-feu. Pour sa part, le Chef du Bureau des droits de l'homme aux Nations Unies, Ian Martin, a appelé les maoïstes à relâcher immédiatement tous les civils qui ont été enlevés et à ne pas intimider les membres de différents partis politiques, ainsi qu'à mettre fin aux actions contre les familles du personnel de sécurité népalais. Le Bureau des droits de l'homme a en outre déploré l'assassinat de sept civils sans arme commis récemment par l'armée royale népalaise.

Source:
Référencement Internet-Web




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com