-  Dimanche 11 Avril 2021

Danemark : Nouvelles contraintes pour les prétendants à la naturalisation

 -  Séverine Brouzes

Paris le, 15 décembre 2005

Décidée par le gouvernement libéral conservateur danois, poussé par l’extrême droite, les futurs prétendants à la naturalisation devront faire face à de nouvelles épreuves de culture générale et de langue pour pouvoir un jour être à part entière Danois.

Le gouvernement libéral conservateur et le Parti du peuple danois dont la présidente est Pia Kjaersgaard (Extrême droite) ont décidé d’un nouveau renforcement, jeudi 8 décembre, pour l’accès de la nationalité danoise aux demandeurs étrangers.

Dette nouvelle décision  a été lourdement contestée, de plus que le Danemark est l’un des pays où la politique d’immigration est la plus stricte.

Pour pouvoir être naturaliser, le prétendant devra dans un premier temps avoir une bonne connaissance de la société, de la culture et de l’histoire danoise. Pour cela, un test leur sera destiné ; il comportera 40 questions à choix multiples, 28 bonnes réponses « suffiront ». Les tests de langue, déjà appliqués auparavant seront plus difficiles à avoir. Ce dernier disposera d’un manuel pour réviser, cela devrait se mettre en place avant fin 2006 selon un porte parole du ministère des réfugiés, des immigrés et de l’intégration du gouvernement danois.

Une des décisions les plus contestataires est celle de la suppression d’exemptions  aux tests dont les personnes souffrant du syndrome de stress post-traumatique (des réfugiés ayant vécu des situations de violence dans leurs pays respectifs, ce qui arrive à la plupart d’entre eux) pouvaient obtenir.

En outre, les candidats à la naturalisation doivent être capables de subvenir à leurs besoins et prouver qu'ils n'ont pas à avoir  d'allocations sociales durant un an au cours des cinq dernières années. De plus, les demandes de personnes qui ont été condamnées à une peine supérieure à un an et demi de prison au lieu de deux ans auparavant seront rejetées. 
 
Le Danemark accueille depuis de nombreuses années déjà des immigrants venus du Pakistan, de Turquie, d’ex Yougoslavie, des pays arabes…. Aujourd’hui cette population naturalisée ou non représente 7,4 % de l’ensemble de la population, ce qui est faible par rapport à des pays comme l’Angleterre ou la France, sauf que cette augmentation fut rapide et assez importante du fait que le Danemark n’a pas de passé colonial.

Bien que le taux de chômage soit faible, un immigré sur deux est au chômage. La plupart d’entre eux vivent dans des quartiers dégradés de Copenhague.

Le Danemark qui voulait jadis ouvrir ses portes aux gens du « tiers monde » , en les accueillant à bras ouvert est devenu aujourd’hui un pays où le système politique d’immigration est de plus en plus renforcé et sévèrement réprimandé.

Dans les années à venir, l’immigration diminuera  d’environ 30 %  selon le parti du peuple danois. Cette année, 5885 naturalisations ont été accordées.

© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de Séverine Brouzes



2009-11-08
CEST KOI LES GENRES DE TESTS POUR IMMIGRER AU DEN?ARK
ben arbi saoussen

Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com