-  Samedi 06 Juin 2020
     

    Projection des 3 documentaires sur la vie des habitants d’Himalaya de Dil Bhusan Pathak

     -  Binod Khakurel


      13 novembre 2005


    Trois documentaires  du journaliste présentateur de télévision Dil Bhusan Pathak

    La projection a eu lieu au restaurant Sagarmatha à Paris parmi une large audience composée de français comme de népalais, ainsi que de divers représentants d’organisations diplomatiques et internationales. Binod Khakurel et Dadi Sapkota furent les organisateurs de cette soirée très réussie.

    Ces 3 films ont été projetés pour la première fois au festival du film Himalayen qui s’est tenu du 4 au 6 novembre à Amsterdam, avec la participation d’un grand nombre de réalisateurs de tous horizons salués par un large public. Au total, ce sont 70 films de grande qualité et d’une grande variété qui ont été projetés lors du festival.
    Les 3 films de Dil Bhusan Pathak sont représentatifs de 3 régions du Nepal. « Newsroom Bahira » décrit une pratique très ancienne et insalubre d’avortement (avec un morceau de fer enduit d’une herbe spécifique) encore pratiquée par certaines femmes du district d’Accham (extrême ouest du Népal).

    « Suk Bahadur Adhikari-Class IV »  nous fait découvrir l’insatiable désir d’apprendre d’un vieil home de 79 ans du district de Kaski, ouest du Népal. Un homme qui connaît l’art de vivre après 50 ans de vie comme conducteur en Inde depuis la période coloniale jusqu'à l’indépendance, et qui a repris le chemin de l’école, avec sa petite fille.
    Le troisième film « Demons Delight » porte sur une pratique chamanique visant à pacifier  l’âme des membres de la famille morts de manière violente.

    Ces films ont été projetés en publique pour la première fois a Katmandou il y a peu, notamment a l’occasion d’une œuvre de bienfaisance organisée pour l’université de Katmandou.

    Ainsi, après une brillante carrière de journaliste depuis plus de 10 ans, Dil Bhusan Pathak, rédacteur en chef du journal télévisé, a Kantipur Television

    Voyageur averti, Dil Bhusan Pathak a une grande expérience et une profonde connaissance de ce que vit la population à travers le pays. C’est cette connaissance, acquise au cours des années, qui lui a donné l’inspiration de réaliser ces films traitant de sujets  bien spécifiques.
    Newsroom Bahira, en particulier, marque clairement son entrée dans l’univers des réalisateurs engagés de son époque. ont rencontré un grand succès lors de leur projection à Amsterdam puis à Paris ce jour même. Network, fait son entrée dans l’univers des réalisateurs indépendants de documentaires sur divers aspects de la vie, de la culture, des pratiques, et de la société népalaise.

    Shikha Prasai, producteur des 3 films, est une des rares femmes au Népal ayant eu l’audace de s’aventurer dans ce domaine, après une expérience professionnelle variée dans la recherche et le management.

    Interface est le nom de la maison de production de Dil Bhusan Pathak fournissant une grande gamme de services. Interface bénéficie de l’expérience et de la créativité de nombreux professionnels indépendant provenant du monde des medias.

    © FRANCE NEPAL info

    Lire d’autres articles de Binod Khakurel




    Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

    Nom-Prénom (*)
    e-Mail
    Commentaire (*)
    Sec Image
    Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
    francenepal.info Web Google

    ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
    Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com