-  Lundi 09 Décembre 2019

Le diplomate N°1 du Pakistan discutera à Kaboul de la situation à la frontière pakistano-afghane

 -  RIA Novosti

ISLAMABAD,Le ministre des Affaires étrangères du Pakistan, Khurshid Kasuri, se rendra en Afghanistan avec une visite de trois jours, a annoncé lundi aux journalistes la porte-parole de la diplomatie pakistanaise, Mme Tasneem Aslam.

Selon cette dernière, les négociations de Khurshid Kasuri avec des officiels afghans à Kaboul vont principalement se concentrer sur la situation à la frontière pakistano-afghane et le déroulement de l'opération internationale de lutte contre le terrorisme dans la région.

En outre, a ajouté Tasneem Aslam, aux négociations du chef de la diplomatie pakistanaise en Afghanistan, il sera question des initiatives du président du Pakistan, Pervez Musharraf, tendant à épauler l'économie afghane.

Somme toute, cette future visite en Afghanistan du ministre pakistanais des Affaires étrangères commencera sur fond d'aggravation brutale des relations entre Kaboul et Islamabad.

La semaine dernière, par exemple, il y a eu dans la presse occidentale des publications selon lesquelles le ministre des Affaires étrangères du Pakistan aurait déclaré, lors de ses rencontres avec les chefs de diplomatie des pays-membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord, que l'Afghanistan avait besoin d'un "gouvernement de réconciliation nationale" où seront aussi présents des talibans et que ce nouveau gouvernement afghan ne devrait pas être dirigé par l'actuel président de l'Afghanistan, Hamed Karzai.

A cette occasion, le ministère afghan des Affaires étrangères a fait une déclaration spéciale où il accusait le Pakistan de s'ingérer dans les affaires intérieures de l'Afghanistan. Quoi qu'il en soit, Islamabad a rejeté ces accusations de Kaboul, en déclarant que "le Pakistan n'était jamais intervenu avec des initiatives pareilles".

Ce scandale s'est inscrit dans toute une série d'attaques dont l'Afghanistan et le Pakistan échangent régulièrement depuis plusieurs mois. Kaboul accuse notamment Islamabad de faire peu pour combattre les talibans qui ont trouvé refuge sur le territoire pakistanais et font des incursions contre l'Afghanistan. Néanmoins, Islamabad rejette le plus catégoriquement ces accusations.

La détérioration des relations entre ces deux alliés clés des Etats-Unis dans l'opération antiterroriste dans la région préoccupe sérieusement Washington.

Source: RIA Novosti
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de RIA Novosti



2010-07-29
Intéressant
est-ce inspiré ?
PERRIN jean

Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com