-  Jeudi 02 Avril 2020
     

    Des émissaires tibétains en Chine pour parler d'une plus grande autonomie

     -  AFP

    29 juin 2007 - Deux émissaires du gouvernement tibétain en exil en Inde se rendront vendredi en Chine pour discuter d'une plus grande autonomie de la province himalayenne, a annoncé jeudi un responsable.

    "Ils seront en Chine durant environ une semaine", a annoncé à l'AFP Kalong Tempa Tsering, "ministre" des Affaires étrangères de l'administration centrale du Tibet basée à Dharamsala, dans le nord de l'Inde. "Ils y vont l'esprit et le coeur ouverts", a-t-il assuré.


    Les troupes chinoises ont pris le contrôle du Tibet en 1951. Le dalaï lama est le chef de ce gouvernement tibétain en exil en Inde depuis 1959 après avoir fui à la suite d'une insurrection ratée.

    "Nous n'exigeons pas l'indépendance mais nous voulons une réelle autonomie pour l'ensemble de la région tibétaine", a rappelé M. Tsering, à la veille de ce sixième cycle de négociations.

    Le dalaï lama, qui a opté pour une stratégie diplomatique dite de "la voie moyenne", avait exprimé son optimisme après les derniers pourparlers avec la Chine en février 2006.

    Mais les violences rapportées contre son peuple continuent.

    En mars dernier, un alpiniste danois avait raconté, images à l'appui, avoir été témoin de tirs de gardes-frontières chinois sur des Tibétains tentant de fuir vers le Népal voisin, tuant une religieuse bouddhiste à la fin septembre 2006.

    La Chine avait reconnu que ses soldats avaient ouvert le feu et qu'une personne était morte, mais elle avait invoqué l'état de légitime défense.

    Selon des organisations tibétaines, une colonne de quelque 70 Tibétains, parmi lesquels des femmes et des enfants, avait été prise pour cible.

    De jeunes Tibétains réfugiés en Inde expriment souvent leur frustration face à la position du dalaï lama. "Cela n'a pas marché. Le dialogue aujourd'hui est presque terminé", a déploré le week-end dernier Tenzin Tsundue, secrétaire général des "Amis du Tibet". "Personne ne doute de sa sincérité, mais cela ne suffit pas pour trouver une solution", avait-il déploré, à propos du dalaï lama.

    Source: AFP
    © FRANCE NEPAL info

    Lire d’autres articles de AFP




    Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

    Nom-Prénom (*)
    e-Mail
    Commentaire (*)
    Sec Image
    Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
    francenepal.info Web Google

    ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
    Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com