-  Samedi 23 Janvier 2021
     

    Les maoïstes acceptent de revenir au gouvernement

     -  AFP

    23 décembre 2007, KATMANDOU - Les maoïstes népalais ont accepté dimanche d'entrer au gouvernement, après être parvenus à un accord avec les principaux partis politiques prévoyant notamment la transformation du royaume en république, a annoncé le ministre népalais des Finances.

    "Les maoïstes ont accepté d'entrer au gouvernement car nous (les partis politiques) sommes parvenus aujourd'hui à un accord en 23 points sur les principaux problèmes politiques", a déclaré à l'AFP le ministre Ram Sharan Mahat, qui a participé à la réunion.

    Selon ce nouvel accord, le gouvernement a accepté de proclamer la république dans le pays.

    "Le pays sera déclaré république fédérale démocratique dans une constitution provisoire, mais nous n'appliquerons cette décision qu'après l'élection de l'assemblée constituante", a ajouté M. Mahat qui est membre du Parti du congrès népalais.

    "Si le roi conspire pour empêcher les élections, alors le parlement intérimaire pourra décider à la majorité des deux tiers de ses membres de déclarer la République avant le scrutin", a-t-il précisé.

    L'accord instaure un système électoral qui mêle scrutin à la proportionnelle et à la majorité.

    "Nous aurons une assemblée qui comptera 601 membres, dont 335 seront élus à la proportionnelle, 240 au scrutin majoritaire à un tour et 26 nommés par les partis politiques", a expliqué M. Mahat.

    Les maoïstes, qui avaient mis fin à dix ans de rébellion en 2006, avaient accepté d'entrer dans le gouvernement après des semaines de manifestations pro-démocratiques qui avaient obligé le roi Gyanendra à mettre fin à quatorze mois de pouvoir direct en avril 2006.

    Mais ils avaient quitté le gouvernement avec fracas en septembre dernier, en se plaignant d'être trop peu représentés dans le processus de paix.

    Les principaux partis politiques népalais et les maoïstes s'étaient mis d'accord le 15 décembre sur l'élection d'ici la mi-avril 2008 d'une assemblée chargée de rédiger une nouvelle constitution.

    Source: AFP www.afp.fr
    ©AFP / 23 décembre 2007 19h12
    © FRANCE NEPAL info

    Lire d’autres articles de AFP




    Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

    Nom-Prénom (*)
    e-Mail
    Commentaire (*)
    Sec Image
    Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
    francenepal.info Web Google

    ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
    Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com