-  Vendredi 16 Avril 2021

La Russie souhaite toujours signer un accord nucléaire avec l'Inde

 -  Xinhua

N EW DELHI, 21 décembre -- La Russie souhaite toujours  signer un accord nucléaire avec l'Inde si cet accord stipule que  les réacteurs ne seront livrés qu'en cas de levée des restrictions internationales, a rapporté vendredi un influent journal indien,  le Hindu. 

     La signature d'un accord sur la livraison de 4 réacteurs  supplémentaires pour le site de Koodankulam, où deux réacteurs  russes sont en train d'être installés, devait être le clou de la  viste du Premier ministre indien Manmohan Singh à Moscou le mois  dernier, mais elle n'a pas eu lieu. 

     New Delhi a indiqué qu'aucun accord bilatéral ne pouvait être  signé sans une dérogation du Groupe des fournisseurs du nucléaire  (NSG), qui a signé un accord spécifique à l'Inde avec l'Agence  internationale de l'énergie atomique (AIEA). 

     Mais le journal cite une source officielle russe proche du  dossier affirmant que rien ne peut empêcher l'Inde et la Russie de signer un accord sur ces quatre réacteurs si cet accord stipule  clairement que les réacteurs ne seront livrés qu'en cas de levée  des restrictions internationales sur les transferts de technologie à New Delhi. 

     Selon la source, si l'accord n'a pu être signé, c'est que  l'Inde a ajouté au texte une clause prévoyant que "tout accord  légalement signé est irrévocable", une clause jugée inacceptable  par la Russie car elle suppose que la Russie doit livrer les  réacteurs, que l'Inde obtienne une dérogation ou non. Cela  mettrait la Russie en porte-à-faux avec les Etats-Unis et le NSG  dont elle est membre.

     "La Russie se démène pour obtenir du NSG et de l'AIEA la levée  des restrictions pour l'Inde, mais signer un accord nucléaire  'irrévocable', c'est vraiment trop demander", a déclaré la source.

     Moscou voit cette clause de New Delhi comme un prétexte pour ne pas signer l'accord dans l'immédiat, probablement en raison de  pressions des Etats-Unis, analyse le média. 

     Un haut diplomate russe a indiqué au Hindu que l'Inde s'était  rétractée, dans l'accord sur Koodankulam, peu après que la France  eut changé d'avis sur la signature d'un accord nucléaire avec  l'Inde. 

     Pour la Russie, la France, notamment sous la présidence de  Nicolas Sarkozy, est sensible aux pressions américaines et Moscou  pense que Washington tente de tenir ses concurrents éloignés du  marché du nucléaire indien.

Source: Xinhua, © Tous droits réservés
www.french.xinhuanet.com
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de Xinhua




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com