-  Lundi 06 Avril 2020
     

    Le dalaï lama dénonce l'"agression démographique" chinoise au Tibet

     -  AP

    29 mars 2008 -- Le dalaï lama a affirmé samedi que l'"agression démographique" née de l'installation de plus en plus de Chinois non-tibétains au Tibet menaçait de "génocide" la culture de sa terre.

    "Il est prouvé que la population chinoise au Tibet augmente de mois en mois", a déclaré le dalaï lama à des journalistes, qualifiant ce transfert de population de "forme de génocide culturel".

    Le chef spirituel des Tibétains en exil dans le nord de l'Inde a expliqué que 100.000 Tibétains vivent aujourd'hui à Lhassa, la capitale historique du Tibet, contre deux fois plus de Chinois de souche non-tibétaine. La grande majorité de ces Chinois sont de souche Han, la principale ethnie de Chine.

    Il a également affirmé qu'un million de personnes supplémentaire était attendu au Tibet après les Jeux olympiques de Pékin. Il n'a pas précisé comment il avait obtenu ces informations.

    Le dalaï lama a également prévenu que la Chine risquait, selon lui, l'instabilité en raison de la situation des droits de l'Homme dans le pays. "La Chine paraît stable, mais sous une épaisse couche de ressentiment", a-t-il estimé, qualifiant la Chine d'Etat policier "régi par la terreur".

    Il a par ailleurs semblé préoccupé par l'efficacité de sa "voie du milieu", la stratégie d'un dialogue avec la Chine pour obtenir une large autonomie qu'il mène depuis plusieurs décennies. "Il est trop tôt pour dire que ma voie du milieu a échoué", a-t-il déclaré, précisant que la situation s'éclaircirait peut-être au cours des prochains mois.

    Ces propos du dalaï lama interviennent alors que la répression par Pékin des manifestations au Tibet continue d'agiter la communauté internationale.

    Le leader spirituel des Tibétains avait assuré vendredi qu'il ne cherchait pas l'indépendance du Tibet, tout en prévenant Pékin que la couverture biaisée par les médias officiels des relations entre les populations tibétaine de souche et chinoise pourrait conduire à des tensions raciales.

    Source: The Associated Press ©  - www.ap.org
    © FRANCE NEPAL info

    Lire d’autres articles de AP




    Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

    Nom-Prénom (*)
    e-Mail
    Commentaire (*)
    Sec Image
    Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
    francenepal.info Web Google

    ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
    Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com