-  Dimanche 19 Août 2018

Sri Lanka - Le CICR assure le passage en toute sécurité de près de 25 000 civils

 -  CICR

28 mars 2008 -  Le point sur les activités  
Dernier rapport des activités du CICR sur le terrain

Les mesures de sécurité supplémentaires mises en place par le gouvernement sri-lankais au point de contrôle de Medawachchiya (district d’Anuradhapura) et au point de passage d’Omanthai (district de Vavuniya) ont ralenti la circulation des civils entre les zones contrôlées par le gouvernement et celles aux mains des Tigres de libération de l’Eelam Tamoul (LTTE), et bloqué beaucoup de véhicules commerciaux. Pour répondre au gouvernement qui lui demandait de l’aider à dégager la file de camions qui attendaient de traverser à Omanthai, le CICR a augmenté de cinq à six jours par semaine son temps de présence sur les lieux. Les autorités ont également déployé du personnel d’appoint à Omanthai afin d’accélérer le processus.

Ne serait-ce qu'en février, les collaborateurs du CICR ont surpervisé le passage de près de 25 000 civils à Omanthai, dans les deux directions. Plus de 400 personnes voyageaient du nord vers le sud pour recevoir un traitement hospitalier. Le personnel du CICR a également facilité le passage, à cet endroit, de près de 3 500 véhicules, dont plus de 200 ambulances.

« Les civils vivant dans la région de Vanni doivent être en mesure de passer des zones contrôlées par le gouvernement à celles aux mains des LTTE pour recevoir des soins médicaux, rendre visite à leur famille ou travailler », explique Toon Vandenhove, chef de la délégation du CICR à Colombo. « Mais ils doivent aussi pouvoir acheter des médicaments et d’autres produits là où ils vivent. C’est pourquoi le passage de camions de transport dans cette région est aussi important et que nous sommes présents à Omanthai six jours par semaine. »

Agir en tant qu’intermédiaire neutre

En évacuant à travers les lignes de front les restes des personnes tuées alors que’elles participaient directement aux hostilités, le CICR contribue à élucider le sort de nombreuses personnes qui sinon, seraient encore portées disparues. Il transporte les restes humains à travers le no-man's land séparant les forces gouvernementales de celles des LTTE, mais seulement après que les deux parties se sont mises d’accord sur le transfert. En février, le CICR a ainsi évacué, à travers le point de passage d’Omanthai, les corps de 40 combattants.

Protection des civils et des détenus de sécurité

Le CICR a continué à suivre les cas de violation du droit international humanitaire concernant des civils commises dans tout le pays et à en discuter avec les parties au conflit. Régulièrement, des familles ont signalé des disparitions ou des arrestations de proches, des exécutions extrajudiciaires et des mauvais traitements.

Avec la coopération de représentants du gouvernement et de membres des LTTE, le CICR a effectué dans 45 lieux de détention plus de 60 visites, au cours desquelles il a enregistré près de 520 personnes arrêtées pour des raisons de sécurité ou s’est entretenu avec elles sans témoin.

Rétablissement des liens familiaux

En travaillant étroitement avec la Croix-Rouge de Sri Lanka, le CICR a permis l’échange de près de 540 messages entre membres de familles dispersées à cause du conflit armé.

Soutien aux personnes de retour à Batticaloa

Dans le cadre des activités qu’il mène pour aider les personnes déplacées à rentrer chez elles dans le district de Batticaloa, le CICR a continué de gérer un projet d'établissements piscicoles à l’intérieur des terres, qui bénéficiera au final à 404 ménages de Vaharai et 77 de Pattipalai, dans l’ouest du district. La plupart de ces familles avaient été déplacées à la suite d’opérations militaires menées entre fin 2006 et novembre 2007. Le CICR a mis en place le projet sur la base d'informations fournies par le ministère de la Pêche concernant les besoins spécifiques de ces communautés, dont les moyens d’existence dépendent de la pêche.

La première phase du projet, portant notamment sur le repeuplement de quatre viviers de la région avec 400 000 jeunes poissons, a débuté en janvier 2008.

Structures de santé

Le CICR a fourni du matériel médical et chirurgical de base aux hôpitaux de Padawiya et de Sampathnuwara (district d’Anuradhapura), ce qui leur a permis d’améliorer leur capacité à faire face aux situations d’urgence.

Il a également distribué près de 400 moustiquaires à des familles comptant des enfants de moins de cinq ans à Trincomalee, afin de relancer le programme de prévention de la dengue mis en place par le ministère de la Santé.

Le centre de réadaptation physique Jaffna Jaipur, soutenu par le CICR, a fourni des prothèses et des aides à la mobilité à plus de 40 patients, dont une trentaine avaient été amputés, 15 d’entre eux ayant été victimes de mines ou de restes explosifs de guerre.


En février, le CICR a aussi :

Soins de santé

- organisé le retour, à bord d’un avion de ligne commercial, de 45 patients accompagnés de 4 membres du personnel médical, depuis Colombo, où ils avaient suivi un traitement médical, jusqu’à Jaffna ;

- continué d’aider à réaliser un programme de vaccination géré par le ministère de la Santé et contribué au succès des soins prénatals, dans le district de Vavuniya Nord, où 165 enfants ont été vaccinés et plus de 30 femmes ont reçu des soins prénatals de routine ;

Personnes déplacées ou rentrées chez elles

- distribué 1 540 colis complémentaires de vivres à 3 175 personnes rentrées chez elles après avoir été déplacées, et 275 assortiments d’articles d'hygiène, 15 colis pour bébés, plus de 300 moustiquaires, 560 nattes et 290 jerrycans à 1 075 déplacés, dans le district de Batticaloa ;

- fourni 8 755 colis complémentaires de vivres, 25 assortiments d’articles d'hygiène, 15 colis pour bébés, 25 bâches, 55 jerrycans et plus de 90 moustiquaires à 14 655 personnes rentrées chez elles, dans le district de Trincomalee ;

- distribué 700 batteries de cuisine, 700 assortiments d’articles d'hygiène, 100 colis pour bébés, 95 assortiments d’articles ménagers de première nécessité et 115 moustiquaires à 700 personnes déplacées, ainsi que du matériel agricole (pompes à eau, pulvérisateurs, houes, pelles et pioches), des semences, des pesticides et 720 sacs en polypropylène pour la pêche à plus de 460 personnes rentrées chez elles, dans le district de Kilinochchi ;

- fourni des articles ménagers (dont des draps de lit, des serviettes, des couverts et de la vaisselle) pour 180 résidents de foyers pour enfants et de maisons pour personnes âgées, ainsi que des cordages, des pulvérisateurs, des pioches, des houes, des râteaux et des semences de tomate, dans le district de Vavuniya ;

- distribué 100 bâches, 105 colis pour bébés, 8 pulvérisateurs et plus de 360 assortiments d’articles d’hygiène à plus de 830 familles d’accueil pour les aider à prendre en charge des personnes déplacées de Kankasanthurai, Palali et Maileddy, dans le district de Jaffna ;

Eau et habitat

- fourni du matériel pour la construction d’abris à 25 familles de retour dans la division de Chenkalady (district de Batticaloa), réparé 8 toilettes et nettoyé 4 bassins pour la toilette dans le camp de Mavadivembu ;

- donné des pompes à eau électriques et 30 barils de chlore au service national des eaux pour qu’il puisse améliorer l’approvisionnement en eau dans la péninsule de Jaffna, construit ou réparé 15 toilettes, 1 fosse septique et 5 puits dans les divisions de Kopay et de Sandilipay (district de Jaffna) ;

- distribué du matériel pour la construction d’abris à 120 familles de retour chez elles, nettoyé 7 puits et construit 4 toilettes dans les divisions de Seenanveli et d’Uppural (district de Trincomalee) ;

- réparé les systèmes d’approvisionnement en eau et les pompes à eau dans les hôpitaux des divisions de Nadankandal, d’Uruthurapuram et de Mulankavil, et nettoyé plus de 10 pompes manuelles et 15 puits dans la région de Vanni (district de Kilinochchi) ;

- remis en état 1 puits et 1 pompe manuelle à Namal Oya (district d'Ampara) ;

Respect du droit international humanitaire

- organisé des séances d’information sur les règles du droit international humanitaire et sur les activités du CICR devant plus de 700 civils (dont des élèves d’établissements secondaires, des membres d’organisations non gouvernementales et des chefs de communauté) et près de 250 militaires, 70 membres de la force d’intervention spéciale et 80 policiers ;

Soutien apporté à la Croix-Rouge de Sri Lanka

- formé des membres des 26 sections de la Croix-Rouge de Sri Lanka aux activités de préparation aux catastrophes, de transmission des messages Croix-Rouge et de diffusion des Principes fondamentaux de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.



Informations complémentaires :
Carla Haddad, CICR Genève, tél : +41 22 730 2405 ou +41 79 217 3226
Aleksandra Matijevic, CICR Colombo, tél : +94 11 250 33 46 ou +94 777 289 682
Sarasi Wijeratne, CICR Colombo, tél : +94 11 250 33 46 ou +94 773 158 44



© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de CICR




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com