-  Vendredi 16 Avril 2021

Premières élections depuis neuf ans au Népal

 -  France 24

Jeudi 10 avril 2008
Les Népalais se rendent aux urnes pour la première fois en neuf ans, pour élire une Assemblée constituante, qui devrait abolir la monarchie hindoue en place depuis 240 ans. (Récit C. Bruneau)

Le scrutin organisé ce jeudi devrait annoncer une nouvelle ère au Népal. Ces premières élections depuis neuf ans désigneront une Assemblée constituante dont le rôle sera d’abolir la monarchie, en place depuis 240 ans, et de restaurer le calme après des années de troubles.

Les Népalais on commencé à voté en masse dès les premières heures de la matinée. Le scrutin devrait permettre d’achever le processus d’abolition de la seule monarchie hindoue au monde et d’installer une république fédérale. Cette décision, qui semble rencontrer un consensus à la fois au sein de la classe politique et de la population, est le fruit d’un accord de paix signé avec la guérilla maoïste en 2006. Cette dernière avait alors accepté de déposer les armes, mettant fin à la "guerre du peuple" maoïste, lancée en février 1996, au prix de 13 000 morts et d'une économie ruinée. Le roi Gyanendra avait alors dû renoncer à ses pouvoirs absolus.

Le leader des anciens guérilleros maoïstes, Prachanda  - surnommé "le redoutable" -, qui se rêve en président d'une future République, a voté à Chitwan, à 100 kilomètres au sud-ouest de Katmandou, sous les acclamations de la foule. Il a déclaré à l’AFP : "Les rêves de milliers de martyrs se sont réalisés. Nous sommes en train d'écrire l'histoire, et c'est fantastique."

Pourtant l’issue des élections reste incertaine, selon Alain Lamballe, ancien attaché militaire en Inde et au Pakistan, interrogé sur FRANCE 24, qui rappelle que les maoïstes ne font pas l’unanimité, notamment dans le Sud, où il y a encore de nombreux partisans de la royauté.


Lendemains incertains en cas de défaite maoïste


Car même s’ils "haïssent" cet autocrate monté sur le trône à la faveur du massacre mystérieux du précédent roi, son frère Birendra, et de sa famille le 1er juin 2001, 50% des Népalais restent attachés au principe d'une "monarchie symbolique", selon des sondages. 

Les maoïstes assurent qu’ils respecteront le "verdict des masses", mais en cas de défaite, on ignore comment ils peuvent réagir.

Selon Alain Lamballe, "les maoïstes ont déposé les armes et participent au processus démocratique car ils espèrent accéder au pouvoir par l’élection. Mais on ne peut prévoir ce qui va se passer après le vote. Si la démocratie ne mène pas les maoïstes au succès, il risque d’y avoir d’importantes manifestations dans tous le pays."  Nombreux sont ceux qui craignent des violences, à l’image d’International Crisis Group qui redoute "une période post-électorale difficile et dangereuse".

Malgré l’accord de paix, la campagne électorale s’est avérée difficile, causant plusieurs morts. Sébastien Daguerressar, correspondant de FRANCE 24 à New Delhi, rappelle que l’élection a dû être reportée deux fois à cause des violences. Il ajoute que "des mesures exceptionnelles ont été mises en place avec plus de 100 000 membres des forces de l’ordre déployés dans tous le pays ainsi que des observateurs étrangers et nationaux pour superviser le bon déroulement du scrutin." Au cours des trois dernières semaines, huit personnes ont trouvé la mort dans les violences, dont un candidat du parti communiste marxiste-léniniste unifié du Népal.

L’avènement d’une république maoïste au Népal est aussi un enjeu de taille pour la région, notamment en ce qui concerne les relations avec l’Inde voisine où le courant maoïste existe également. Alain Lamballe prévient : "Ce mouvement est très inquiétant pour l’Inde. Le Népal pourrait constituer une base arrière solide pour les maoïstes indiens."
Source: France 24 - www.france24.com
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de France 24




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com