-  Vendredi 16 Avril 2021

Prachanda savoure la victoire

 -  Nicolas Vescovacci

13 avril 2008
RFI, envoyé spécial à Katmandou

Les premiers résultats de l’élection de l’Assemblée constituante donnent une avance aux maoïstes. Dans la capitale, Katmandou, au moins 11 maoïstes ont été élus. Dans le même temps le Congrès népalais, l’un des trois grands partis du pays n’a remporté que cinq victoires. Ces résultats ont beau être partiels, ils donnent une tendance générale. Voilà pourquoi les maoïstes parlent déjà de triomphe. Une victoire symbolisée par le succès de leur chef, Prachanda, à Katmandou. C'est dans le plus grand centre de dépouillement de la capitale, que Prachanda le leader maoïste a officiellement appris son élection à l’Assemblée constituante.

Emporté par la foule, acclamé par les siens, Prachanda tient à bout de bras son certificat de tout nouvel élu de l'Assemblée constituante. Le leader maoïste a remporté une victoire écrasante dans sa circonscription N°10 de Katmandou.

Dans son camp, il n'est pas le seul à avoir séduit les électeurs. Baburam Bhattarai, le numéro deux du parti, a lui aussi été élu ainsi que son épouse Hisila Yami, la ministre des Affaires sociales du gouvernement intérimaire.

Alors que le dépouillement n'a véritablement commencé que dans 121 circonscriptions sur 240, les maoïstes sont en tête dans 60 d'entre elles. Mais ces résultats sont partiels et n'indiquent qu'une tendance.

Alors va-t-on assister dans les prochains jours, à une large victoire des ex-guérilleros. Pour le moment, il est trop tôt pour le dire. Mais les observateurs sont surpris par cette première vague de résultats. Surtout qu'il y a des signes qui ne trompent pas. Dans le centre de la capitale, un maoïste inconnu a battu le secrétaire général du Parti communiste marxiste-léniniste unifié, l'un de ces barons de la politique népalaise qui a été de toutes les Assemblées.

Dans les rues de Katmandou, les militants maoïstes ont déjà commencé à célébrer leur succès. Ils sont persuadés que c'est le début du triomphe qui portera Prachanda, un jour peut-être, à la tête de l'Etat. 

Source: Radio France Internationale (RFI) - www.rfi.fr
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de Nicolas Vescovacci




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com