-  Mercredi 24 Juillet 2019

Les maoïstes en passe d'être le premier parti après les élections

 -  AFP

KATMANDOU, 13 avril 2008 — Le parti des ex-rebelles maoïstes du Népal a creusé l'écart avec ses concurrents et est en passe de devenir la première formation de l'assemblée constituante élue jeudi pour transformer la monarchie en République, selon des résultats officiels partiels communiqués dimanche.

"Les maoïstes ont gagné ou sont en tête dans 88 circonscriptions", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la commission électorale, Laxman Bhattaraï.

Les anciens guérilleros d'extrême gauche ont obtenu déjà trois fois plus de sièges que leurs concurrents du parti du Congrès et du parti communiste du Népal marxiste-léniniste unifié (NCP-UML).

Le Népal compte 240 circonscriptions et 174 avaient publié leurs résultats ou achevaient le dépouillement des bulletins de vote dimanche matin.

Si la tendance se confirme, le parti maoïste devrait être la première formation de cette assemblée chargée de rédiger une nouvelle Constitution.

"On peut être à peu près sûr que les maoïstes ont de fortes chances de devenir le plus grand parti", a pronostiqué l'analyste Prashant Jha. Ils devraient en tout cas largement dépasser les 15% prédits par des diplomates.

L'assemblée constituante sera formée de 601 députés désignés par un mode de scrutin complexe mêlant systèmes proportionnel et majoritaire.

Mais on ne connaîtra pas avant plusieurs jours l'ensemble des élus des 240 circonscriptions désignés au scrutin majoritaire. Et comme le décompte du reste des sièges alloués à la proportionnelle va prendre encore plus de temps, les résultats complets ne sont pas attendus avant des semaines.

Jeudi, 60% des 17,6 millions d'électeurs népalais avaient élu cette assemblée constituante qui devrait conduire à l'abdication du roi Gyanendra, en enterrant la seule monarchie hindou du monde pour en faire une République.

Cette première élection nationale depuis 1999 doit consolider la paix conclue il y a un an et demi avec la guérilla maoïste dans ce royaume himalayen stratégique coincé entre l'Inde et la Chine.

Source: AFP ©  - www.afp.fr
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de AFP




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com