-  Mardi 10 Décembre 2019

Passage de la flamme olympique sur l'Everest: les policiers népalais autorisés à tirer

 -  AFP

20 avril 2OO8 -- Les autorités népalaises ont déployé un petit effectif militaire et policier qui sera autorisé, si besoin, à tirer contre d'éventuels manifestants pro-tibétains lors du passage de la flamme olympique par l'Everest le mois prochain, a-t-on appris dimanche de source officielle.

"Nous avons déployé la police et l'armée sur l'Everest afin de sécuriser la zone pour le passage de la flamme olympique et contrôler toute manifestation pro-tibétaine dans les environs", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère népalais de l'Intérieur, Ekmani Nepal.

"Les forces de sécurité déployées au Camp II de l'Everest pourront utiliser la force, y compris des coups de feu si besoin, pour empêcher tout manifestation anti-chinoise", a-t-il précisé.

"Il ne doit y avoir aucune activité anti-chinoise sur le sol népalais", a-t-il ajouté.

Le responsable n'a pas précisé si les agents seront autorisés à viser directement les protestataires ou juste à tirer en l'air des coups de semonce.

Un groupe de 25 policiers et militaires entraîné aux ascensions a déjà atteint le camp II situé à 6.500 mètres, selon la même source.

Le passage de la flamme olympique au sommet de l'Everest (8.848 m), par une équipe chinoise, est prévu entre le 1er et le 10 mai

Aucune combustion naturelle n'étant possible à l'altitude de l'Everest (8848 m), une torche spéciale utilisant différents mélanges gazeux, avec apport interne d'oxygène, sera nécessaire.

Les policiers et militaires auront pour mission d'empêcher des alpinistes d'escalader la face népalaise de l'Everest pendant que l'équipe chinoise sera sur la face nord, entièrement interdite à toute expédition de particuliers.

Le Népal a en effet délivré des autorisations d'escalader l'Everest à des alpinistes stipulant qu'ils ne dépassent pas le Camp II tant que les relayeurs chinois n'auront pas gravi puis redescendu le sommet.

Les caméras vidéos ont également été interdites du camp de base de l'Everest.

Le Népal, qui reconnaît la souveraineté de Pékin sur le Tibet, accueille quelque 20.000 exilés tibétains et environ 2.500 Tibétains continuent d'arriver chaque année après avoir traversé l'Himalaya.


Source: © AFP - www.afp.fr
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de AFP




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com