-  Mardi 04 Août 2020

Le Népal expulse un manifestant pro-tibétain du site de l'Everest

 -  La Presse Canadienne

KATMANDOU, 23 avril 2008 — A l'approche de l'ascension programmée d'alpinistes chinois porteurs de la flamme olympique, les autorités népalaises ont contraint un alpiniste américain qui possédait une banderole "Tibet Libre" à quitter le versant népalais de l'Everest, ont annoncé des responsables, mercredi.

L'alpiniste a été pris avec la banderole dissimulée dans son sac au camp de base, ont précisé des représentants de l'alpinisme népalais à Katmandou.

Selon ces responsables qui ont requis l'anonymat, cet alpiniste est le premier à avoir été arrêté par les soldats déployés sur le versant népalais du Toit du monde pour empêcher les manifestations anti-chinoises au cours de l'ascension de la flamme qui se fera sur le versant chinois de l'Everest qui culmine à 8850 mètres.

Himalayan Guides Treks and Expeditions, qui avait obtenu le permis pour l'alpiniste, l'a identifié comme étant William Brant Holland, mais n'a pas été en mesure de fournir de détails sur son âge.

Le gouvernement a demandé à l'agence de lui fournir des éclaircissements sur l'incident, a expliqué Umid Bhandari, un employé de la compagnie d'expédition.

On ignore ce que décideront les autorités une fois que le ressortissant américain sera revenu à Katmandou. Des responsables ont déclaré qu'il serait probablement interdit d'alpinisme au Népal pendant les deux prochaines années.

Des dizaines de montagnards sont actuellement au pied de l'Everest à l'occasion de la traditionnelle saison du printemps propice à l'ascension. Ils se verront interdire l'accès au camp de base no 2 à 6500 mètres jusqu'à ce que les relayeurs-alpinistes auront achevé leur ascension avec la flamme olympique. Les conditions météorologiques difficiles qui prévalent sur l'Everest ne permettent généralement que deux "fenêtres" en mai -de deux jours à une semaine-durant lesquelles l'ascension du Toit du monde est envisageable.

Sous la pression du gouvernement chinois, les autorités népalaises ont déployé des soldats et interdit toute ascension près du sommet entre le 1er et le 10 mai à titre de précaution.

Copyright © 2008 La Presse Canadienne. Tous droits réservés.
www.thecanadianpress.com
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de La Presse Canadienne




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com