-  Mercredi 24 Juillet 2019

Les maoïstes, vainqueurs des élections, chargés de former le gouvernement

 -  AFP

KATMANDOU, 24 mai 08 — Le chef des maoïstes népalais, les anciens rebelles qui ont remporté les dernières élections, a été chargé samedi de former le prochain gouvernement par le Premier ministre Girija Prasad Koirala, a annoncé un proche collaborateur de ce dernier.

"Le Premier ministre Girija Prasad Koirala a rencontré le président (du mouvement) maoïste Prachanda et lui a demandé de former officiellement le prochain gouvernement", a déclaré Gokarna Poudel.

"Nous avons déjà entamé les consultations avec d'autres partis sur la formation d'un gouvernement de coalition. Il est essentiel d'avoir une coalition, car c'est le verdict du peuple", a de son côté dit un des dirigeants des ex-rebelles, CP Gajurel.

Celui-ci n'a toutefois pas exclu que les maoïstes soient seuls au gouvernement, qui sera constitué "dans quelques jours", si d'autres partis refusaient de se joindre à eux.

"Un gouvernement de coalition est ce dont (le Népal) a pour l'heure besoin. Mais quelques dirigeants (de partis) disent qu'ils ne vont pas rejoindre notre gouvernement. Si cela arrivait, nous pourrions avoir à former nous-mêmes le gouvernement", a souligné M. Gajurel.

La nouvelle assemblée constituante élue en avril se réunira pour la première fois mercredi, pour rédiger une nouvelle Constitution abolissant la monarchie au profit d'une république fédérale dans ce petit pays himalayen coincé entre l'Inde et la Chine.

Les maoïstes, qui ont remporté une victoire surprise aux élections du mois dernier, obtenant 220 sièges sur 601, s'étaient engagés à mettre l'abolition de la monarchie à l'ordre du jour de la première session de cette assemblée.

Le Népal a la seule monarchie hindouiste du monde et celle-ci est au pouvoir depuis 240 ans. Considéré par ses partisans comme l'incarnation du dieu hindou Vichnou, l'actuel monarque, le roi Gyanendra, est monté sur le trône en 2001.

Son impopularité a atteint des sommets lorsqu'il a limogé le gouvernement et s'est octroyé le pouvoir absolu, en février 2005.

Ce coup de force avait poussé les principaux partis politiques népalais à s'allier avec leurs ennemis de toujours, les rebelles maoïstes, et à conclure un accord de paix en 2006, mettant fin à une guerre civile qui a fait plus de 13.000 morts.


Copyright © 2008 Agence France-Presse.  Tous droits réservés.
www.afp.fr
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de AFP




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com