-  Mardi 10 Décembre 2019

Association "Santé sans frontières" organisera une importante mission humanitaire au Népal

 -  La Nouvelle République

Samedi 01 novembre 2008 
L'actualité de Santé sans frontières est toujours riche en évènements. Entre autres, la dispersion des cendres du cofondateur de l'association, Bernard Martin, par le président Jean-Louis Nélia. « Il y a eu une cérémonie dans un petit village des Hymalayas au Népal, explique-t-il. Dans ce village sera également construite une école qui portera son nom, en hommage à tout ce qu'il a fait pour le peuple népalais. J'y ai emmené les 7.000 euros qui ont été récoltés. Au mois de février prochain, nous passerons une semaine au Mali pour inaugurer un dispensaire et une maternité. La construction est terminée. Là, les Maliens nous attendent pour la cérémonie officielle. »

Par ailleurs, toujours en 2009, Santé sans frontières organisera une importante mission humanitaire au Népal dont l'objectif est la construction d'une école qui comportera douze classes et pourra accueillir sept à huit cents élèves. En parallèle, une autre mission humanitaire aura lieu, toujours au Népal, en octobre-novembre.

Pour ce qui est des effectifs, l'association est toujours forte de plus de cent cinquante adhérents. « Certains arrêtent car ils sont un peu fatigués, l'humanitaire nécessitant de dépenser beaucoup d'énergie. Mais de nouveaux prennent le relais et c'est très bien », conclut Jean-Louis Nélia.

Source: La Nouvelle République
Copyright © 2008 La Nouvelle République.  Tous droits réservés.
www.lanouvellerepublique.fr



Association "Santé sans Frontière"
Sèige
6, rue des bûcherons
86580 Vouneuil sous Biard
Tél : 05 49 60 83 68 , Fax : 05 49 52 06 67
Site Web: www.ssf-france.com, e mail: contact@ssf-france.com

Bretagne
Délégation Santé sans Frontière
Contact: Mr. et Mme. Legall
05 48 47 58 69

Compte-rendu action humanitaire Népal 2006 - Bardia

Rapport de soins Népal 2006


L’action humanitaire n’a pu se dérouler que 9 jours au lieu de 10 : conséquence d’une mésaventure à la frontière indo-népalaise pour une partie du groupe.
 
Au total, nous avons soigné 1921 Tharus dont 125 retours.
Bien que les personnes consultées aient été moins nombreuses, les cas rencontrés dans leur généralité étaient moins graves, moins compliqués semblet-il.
 
A noter que dès le vendredi 1er Décembre soit J4 de l’action, nous avons pris en charge une jeune fille âgée de 16 ans et se prénommant Krishna.
 
Après 3 heures de trajet en charrette pour venir jusqu’à nous, nous l’avons accueillie, nous avons improvisé un espace sous un auvent abrité du froid pour  elle et son père .
Cela faisait 1 an environ qu’elle ne pouvait plus marcher (peut-être une dégénérescence musculaire ?).
Elle nous est donc arrivée squelettique et grabataire avec des escarres infectées sur tous les points d’appuis et saillies osseuses de son corps. Petit à petit, elle s’est réalimentée, a pris un peu de poids, cela se voyait à ses joues et ses côtes.
Chaque jour, l’un ou l’une d’entre nous l’avons mobilisée et avons débuté une rééducation : elle a pu s’asseoir et garder cette position assisse 4h par jour.
 
Elle finit par entrouvrir légèrement ses bras, et ses doigts tout recroquevillés. Nous lui avons prodigué essentiellement des soins de confort, d’hygiène et soulagé ses douleurs.
 
Le groupe resté à Bardia le temps de leur loisir a continué à s’occuper d’elle ainsi qu’à éduquer, conseiller le père pour la suite une fois de retour chez eux.
Chacun imagine son avenir dans sa tête…
Quelques soins ont été prodigués pendant la partie loisirs mais ils n’ont pas été comptabilisés.
 
Il est à noter une tentative de suicide au raticide maîtrisée à temps par le groupe qui après un lavage d’estomac a pu évacuer le jeune en jeep puis en bus local vers l’hôpital et qui s’est bien terminée pour le jeune homme.
 
Nous étions un groupe de 8 participants : Jean-marc à l’accueil, Bernard, Fabienne, Chocho et Emilie essentiellement au diagnostic, Roselyne et Françoise auprès des enfants et Betty, assistante sur tous les soins.
Jusqu’au samedi, trois interprètes permanents furent présents.
Ensuite, des hommes du village ont proposé leurs aides spontanément.
 
Sur la totalité, à noter une majorité de femmes et filles : 69% contre 31%.
Les moins de 16 ans représentait 39% avec une répartition presque égale garçons/filles.
Au niveau des pathologies, 2 cas seulement de paludisme en tant qu’antécédent.
Dans l’ordre croissant :   
1        digestif             20,55%
2        divers             16,46%
3        dermato        16,08%
4        orl                   15,57%
5        traumato       15,57%
6        gynéco          7,17%
7        pulmonaire   4,26%
8        urinaire          2,91%
9        parasitose     1,40%
10      paludisme     0,03%
Analyse :
-Gynéco :les hommes représentent 16,47% : hydrocèle, hernies, orchite
Les femmes, ce sont des douleurs pendant leurs règles, des pertes blanches, des abcès au sein, des mycoses. A noter l’existence d’un planning familial avec possibilité d’une contraception.
 
-Orl : Les moins de 16 ans représentent 43,63% des cas malgré un sentiment de forte affluence des enfants dans cette catégorie. Beaucoup d’otites purulentes, inflammatoires, des poux d’oreilles, des conjonctivites…
 
-Urinaire : 73,36% des cas étaient des femmes.
 
-Dermato : 58% du sexe féminin, essentiellement des petits problèmes de peau, proche de l’esthétisme.
                        62,20% chez les moins de 16 ans : des mycoses avec lésion de grattage, les croûtes infectées et surinfectées, les sécheresses cutanées.
A noter la présence de quelques plaies (accidentelles, coupures, brûlures…).
 
-Pulmonaire : 76,23% étaient des adultes : bronchite, toux avec fièvre. Il faisait assez froid à cette époque.
 
-Traumato :   88,62% étaient aussi les adultes : douleurs musculaires, articulaires, lombaires et dorsales…
 
-Digestif :       81, 52% chez les + de 16 ans : brûlures gastriques, indigestion, hémorroïdes…
-Parasitose : Quelques poux.

Source: www.ssf-france.com
Associations Franco-népalaise:
A Paris
Dans la région Parisienne
En Province
 
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de La Nouvelle République



2009-08-20
Bonjour,


J’ai trouvé votre association par le biais d’Internet. Elle ma beaucoup plu et semble tout à fait correspondre à mes attentes et va également dans le sens que je me fais de l’humanitaire.

Je suis actuellement en première année à l’école de développement BIOFORCE, dans la formation CSG-LH (chargé des services généraux option logistique humanitaire), je suis donc à la recherche d’une association humanitaire pour effectuer un stage de 4 mois en tant qu’aide logistique dans un centre de santé ou association humanitaire, à compté de janvier 2010.
Jaurais donc voulu savoir si vous étiez apte à prendre en charge des stagiaires sur le terrain pour une tel période.

J’ai de nombreux domaines de compétences à mettre en pratique tels que la gestion des stocks, l’achats et l’approvisionnement, la maintenance (bâtiment, véhicule, informatique, énergie), la distribution, les campagnes de vaccination, la réhabilitationconstruction…

Merci de me faire parvenir une réponse et n’hésitez pas à me demander tout renseignements supplémentaires.
En attendant, je vous fais part de mon CV ci-joint



Coordialement,

Tcham Ines
Tcham Ines

Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com