-  Vendredi 16 Avril 2021

L'ONU demande la fin de l'impunité cinq ans après l'affaire Sunuwar

 -  ONU

17 février 2009 – A l'occasion du cinquième anniversaire mardi du meurtre de Maina Sunuwar, 15 ans, par des membres de l'ex-armée royale népalaise, le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) déplore l'impunité généralisée qui existe encore au Népal.

« Le manque de progrès dans l'affaire de Maina Sunuwar est emblématique de l'absence d'obligation à rendre des comptes pour les violations des droits de l'homme intervenues au Népal entre 1996 et 2006 », affirme un communiqué du HCDH dans le pays.

« Les auteurs présumés de ce crime en particulier n'ont toujours pas été traduits en justice malgré une arrêt de la Cour suprême népalaise ordonnant à la police de mener une enquête, et malgré des années de campagnes par les défenseurs des droits de l'homme », ajoute-t-il.

Le HCDH appelle le gouvernement à transférer des documents relatifs à un jugement de cour martiale ainsi qu'à autoriser l'accès des enquêteurs à deux des auteurs présumés, qui continuent de servir dans l'armée.

« L'affaire Maina Sunuwar ne concerne pas seulement le meurtre et la torture d'une personne ». L'impunité « envoie le message que la violence politique n'a pas de conséquences », selon le communiqué.

Le HCDH demande aussi que justice soit faite pour les victimes d'exactions plus récentes, notamment celles tuées deux jours avant les élections dans le district de Dang, ainsi que de Birendra Sah et de Ram Hari Shrestha.
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de ONU




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com