-  Samedi 19 Janvier 2019

Des Axonais au Népal

 -  Manuel CARE

10 avril 2009
L'association, présidée par Matthieu Ricard Karuna Schechen, élabore des projets humanitaires. Ici, une école du village de Bungamati près de Khatmandou.

Explorer au Népal les origines de l'hindouisme et du bouddhisme. Tel fut le cheminement d'une trentaine de Français dont quelques Axonais. Point d'orgue : la rencontre avec l'interprète français du Dalaï-Lama et moine bouddhiste français Matthieu Ricard sur les zones diverses de la méditation et l'avenir du Tibet.

Ils venaient du Nord-Pas-de-Calais, de la Haute-Savoie, de la Suisse et même de l'Aisne. En partenariat avec « La Maison des Indes », et le magazine « Le Monde des religions », ils se sont retrouvés à Khatmandou.
Si au Népal, hindouisme et bouddhisme cohabitent en harmonie, il n'en est pas de même avec la communauté tibétaine. En effet, le nouveau gouvernement aux relents maoïstes cultive l'ostracisme, voire l'exclusion. Outre le côté spirituel, nos Français se sont alors renseignés sur les questions politiques et ethniques grâce à Laurent Deffayes, spécialiste de l'histoire religieuse en Orient et en Asie.

Pour la paix


Dans leur périple, ils se sont arrêtés à Baktapur, là où Bertolucci a tourné « Little Buddha ». Le patrimoine architectural et esthétique y resplendit de beauté et d'ornements. Là, les dieux sont vénérés avec ferveur. Autre étape importante, la ville natale du Bouddha lui-même : Lumbini. Quelques ruines du palais royal de Siddharta sont préservées. Dans les jardins, cérémonies, temps de prière et séances de méditation se succèdent, notamment chez un groupe de Sri Lankais eux aussi en pèlerinage spirituel. Nos Français se sont arrêtés à l'endroit précis où Bouddha a vu le jour. Eux aussi se sont recueillis pour la paix dans le monde et la paix du cœur pour leurs proches.

Méditer pour vivre


Au monastère de Setchen, la rencontre avec Matthieu Ricard s'est déroulée en deux parties. La première concernait les vertus cognitives et neurologiques de la méditation : « Les effets cliniques de la réduction du stress sont à présent reconnus. » Autrement dit, le bouddhisme tant convoité aujourd'hui n'a plus besoin de justification par la science.

Matthieu Ricard a ensuite partagé le découragement du Dalaï-Lama quant au devenir du peuple tibétain. « Mais sa sainteté continue de promouvoir les valeurs humaines et l'harmonie entre les différentes religions » a t-il affirmé.
Pour conclure, Matthieu Ricard a annoncé sa prochaine venue en France les 16 et 17 mai prochains, au théâtre de la Mutualité à Paris. Le moine bouddhiste français y animera une conférence puis un séminaire sur la méditation.

Source: L'Aisen Nouvelle - www.aisnenouvelle.fr
Article paru le : 10 avril 2009
Copyright © 2008, Tous droits réservés.

© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de Manuel CARE




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com