-  Dimanche 11 Avril 2021

Népal : L'ONU constate un climat général de méfiance mutuelle

 -  ONU

6 mai 2009 – La représentante du Secrétaire général au Népal et chef de la Mission des Nations Unies au Népal (MINUNEP), Karin Landgren, a souligné mardi devant le Conseil de sécurité que les progrès du processus de paix réalisés depuis janvier restaient entachés par des différends persistants entre partis politiques et un climat général de méfiance mutuelle.

Concernant la démission du Premier ministre maoïste, Pushpa Kamal Dahal « Prachanda » le 4 mai, elle a jugé que cela constituait le point culminant des tensions entre le parti du gouvernement, le parti communiste unifié du Népal, le chef de l'État et le chef d'état-major. Les Maoïstes voient dans les positions défendues par le chef des forces armées et les autres principaux partis politiques un moyen de saper leur influence et l'action gouvernementale, tandis que leurs détracteurs considèrent que les actions des Maoïstes démontrent leur intention de s'arroger la totalité du pouvoir, a poursuivi Mme Landgren.

Selon elle, ces développements ont des répercussions sur le fonctionnement des institutions, le processus d'élaboration de la nouvelle constitution et, à moyen terme, des risques existent qu'une paralysie empêche la formation d'un gouvernement et la poursuite des activités de réintégration et de réhabilitation des combattants de l'armée maoïste.

Notant la promesse du Premier ministre de continuer à rester dans le processus de paix, dans l'opposition, Mme Langdren a rappelé que de nombreux engagements doivent encore être honorés, comme l'élaboration d'un projet de constitution, ainsi que l'intégration et la réhabilitation des soldats maoïstes.

La Représentante du Secrétaire général a estimé que les multiples saisines de la Cour suprême illustraient la faiblesse de l'accord politique et l'absence d'un mécanisme efficace de règlement des différends. Elle a appelé les parties à travailler activement dans un esprit renouvelé de consensus et de compromis afin de protéger les acquis et garantir des progrès. Les défis de demain ne pourront pas être relevés sans un haut degré de coopération politique et une vision commune, a-t-elle conclu.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a répété mardi, lors de sa conférence de presse annuelle qu'il était gravement préoccupé par la situation politique au Népal. « J'appelle au dialogue et au consensus pour préserver et renforcer les gains réalisés grâce au processus de paix », a-t-il dit.

Dans une déclaration lue par sa présidence, le Conseil de sécurité s'est aussi déclaré préoccupé par la crise. « Il faut d'urgence que le gouvernement népalais et tous les partis politiques du pays continuent à collaborer entre eux, dans un esprit de compromis », a-t-il dit. Par ailleurs, les 15 membres du Conseil ont rappelé au gouvernement népalais qu'il s'était engagé à élargir les mineurs des lieux de cantonnement et lui demandent « de respecter son engagement conformément au droit international. »

Source: ONU - www.un.org
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de ONU




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com