-  Mardi 10 Décembre 2019

Le FMI débourse un prêt d'urgence de 42 millions de dollars pour le Népal

 -  AFP

WASHINGTON, 29 mai 2010 - Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi avoir versé un prêt d'urgence de 42 millions de dollars au Népal, le jour où ce pays s'épargnait une crise politique en prolongeant le mandat du Parlement censé rédiger une nouvelle Constitution.

La plus haute instance de décision du FMI, son conseil d'administration, a voté en faveur du versement de l'intégralité de ce prêt sous la procédure de la "Facilité rapide de crédit", destinée aux pays pauvres ayant des besoins urgents pour équilibrer leur balance des paiements.

Le Népal est dirigé depuis 2008 par un gouvernement de coalition ayant succédé à une monarchie. Vendredi, les trois principaux partis du pays (maoïste, communiste et du Congrès) se sont mis d'accord pour maintenir l'Assemblée constituante.

"Le Népal a été durement atteint, même si c'est avec un certain retard, par la crise économique mondiale", a indiqué le Fonds dans un communiqué.

"Le pays connaît actuellement une baisse importante de ses exportations, un ralentissement brutal des envois de fonds des émigrés et une érosion de la confiance dans son économie, qui a contribué à une forte détérioration de la balance des comptes courants et à une baisse des réserves internationales, ainsi qu'à une pénurie de liquidités dans le secteur bancaire", a détaillé le FMI.

Il prévoit un ralentissement de la croissance à 3% cette année, contre 4,7% en 2009.

En échange du prêt, les autorités se sont engagées à mener des politiques qui devraient permettre de maintenir l'arrimage de la roupie népalaise à la roupie indienne: rigueur budgétaire et monétaire, accompagnée d'"efforts pour améliorer la santé du secteur financier".

Le cours des deux monnaies est lié depuis 1993, mais depuis 2002, la croissance économique du Népal a été nettement inférieure à celle de son puissant voisin, l'Inde. Et le déficit commercial népalais s'est aggravé.

Le gouverneur de la banque centrale Yuva Raj Khatiwada avait déclaré lundi au Financial Times qu'il voulait examiner si "à moyen terme" le lien avec la roupie indienne se justifiait toujours.

Vendredi, le FMI a répété que cette politique restait d'après l'institution de Washington "un point d'ancrage à la stabilité macro-économique".

Le prêt du FMI, sans intérêt, devra être remboursé dans les quatre ans et demi suivant une période de grâce de cinq ans et demi. Il pourrait "servir de prêt relais avant un accord sur un nouveau prêt, qui aiderait à régler les difficultés structurelles du pays", a indiqué le Fonds.

Source: © AFP - www.afp.fr
Copyright © agence France Presse 2009. Tous droits réservés.
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de AFP




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com