-  Mercredi 23 September 2020

Énergies vertes pour lutter contre le pauvreté

 -  Stéphanie SANNIER

Katmandou, samedi 24 juin 2010
Selon un tout nouveau rapport du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Developpement), publié mardi dernier, le développement des énergies vertes est l'un des meilleurs moyens de réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement , les OMD.

Ce rapport se base sur un projet-pilote développé au Népal.

Une énergie propre ou énergie verte est une source d'énergie primaire qui produit une quantité faible de polluants lorsqu'elle est transformée en énergie finale puis utilisée comme telle. Le concept d'énergie propre est distinct de celui d'énergie renouvelable : le fait qu'une énergie soit renouvelable traduit le fait qu'elle se reconstitue et non qu'elle ne produise aucune pollution, aucun déchet, inversement le fait qu'une énergie soit propre n'implique pas qu'elle soit indéfiniment disponible.

« L'accès à l'énergie apporte une meilleure qualité de vie pour les populations du Népal, et s'avère être une manière judicieuse d'accélérer les progrès vers les OMD pour les pays en développement », a déclaré le Directeur du Bureau des politiques de développement, Olav Kjorven, dans un communiqué de presse.

Aussi, selon le rapport, près d’un million de personnes habitant dans des zones rurales isolées du Népal bénéficient d'un accès à l'énergie. Par ailleurs, environ 250.000 Népalais sont reliés au réseau électrique grâce à un projet micro-hydraulique et 580.000 personnes ont accès à l'énergie nécessaire pour préparer à manger à l'aide d'une cuisinière.

En attendant, le Népal va étendre le programme afin d'offrir un accès à l'énergie à des dizaines de millions de personnes. De son coté, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a encouragé lundi « toutes les initiatives qui permettront de renforcer la stabilité de l’économie globale, de l'environnement et la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) », au moment où le G20 se déroulera les 26 et 27 juin prochain, à Toronto, au Canada.

© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de Stéphanie SANNIER



2010-09-20
Comment être aussi naïf pour croire que ces projets - louables mais initiés par des gens méconnaissant le Népal - parviennent à être mis en œuvre dans ce pays. Il y a bien longtemps que les spécialistes étrangers du pays ont baissé les bras une foie quils ont compris que la corruption et les dessous de tables ont raison des meilleures volontés. Les dirigeants de ce pays ont tout intérêt à laisser dans la misère et lignorance le peuple afin de vivre richement et tranquillement.
Un article digne dune classe de CM2 en fait. Désolé.
Dieter Mekxs

Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com