-  Samedi 19 Janvier 2019

Népal: Écoles publiques, privées et Maoïstes

 -  Amélie Benoist Khakurel

1 novembre 2008
Lors de mon reportage de décembre 2007 à mai 2008, j’ai pu me rendre dans plus de 35 districts du Népal afin d’aller à la rencontre de différentes écoles, privées, publiques ainsi qu’une école Maoïste de Rolpa. J’ai pu également rencontrer les familles des professeurs et élèves victimes du conflit.

Les problèmes politiques qui se sont passés au Népal ont eu de lourdes répercussions dans les écoles.
Le système publique rencontre depuis de nombreuses années de grandes difficultés : nombres d’écoles insuffisant, manque de professeurs pour un effectif d’élèves trop important, locaux inappropriés, budgets insuffisants…
Face à ce problème, les écoles privées se sont développées en masse, jusqu’à devenir un véritable business notamment à Katmandu.
L’existence des deux systèmes a crée une véritable fracture sociale.

Le parti Maoïste s’est toujours élevé contre les inégalités que produit le système des écoles privées.

« Il existe deux sortes d’écoles au Népal, une pour les riches, et l’autre pour les pauvres, nous voulons changer ça, il faut une éducation libre et égale pour tous » Ganesh K.C président de Teacher Revolutionary Association de Rolpa.

Les Maoïstes ont donc mené différentes actions contre les écoles privées pour tenter d’éradiquer ce système du Népal : fermetures forcées, destructions de matériels scolaires, destructions des locaux, enlèvements de professeurs, assassinats, torture.

De nombreuses écoles privées ont été fermées durant la période de trouble, doublant les effectifs de certaines écoles publiques. Actuellement une partie des écoles privées recommencent leurs activités. Cependant, le parti Maoïste est, entre temps, devenu le plus grand parti politique du Népal. La ministre de l’éducation du Parti, Pampha Bhusal, envisage la fermeture de toutes les écoles privées du Népal d’ici 10 à 20 ans.

Il y a trois ans, le Parti Maoïste a décidé de construire ses propres écoles, d’une part pour accueillir les enfants des soldats Maoïstes mort au combat et, également, pour que leurs écoles servent de modèle au gouvernement.
Il existe actuellement trois écoles Maoïstes, situées dans les district de Rolpa, Rukum et Salyem. Les programmes scolaires ont été repensés par le Parti.

« L’éducation doit avoir un profil plus professionnel, pour avoir plus de débouchés » Pampha Bhusal.

Les manuels scolaires sont édités par le Parti et contiennent également de nombreuses informations concernant le mouvement Maoïste, l’armée Maoïste…
Les enfants suivent également des entraînements armés encadrés par un soldat de

la PLA (People Liberation Army), en plus des entraînements quotidiens d’autodéfense.
La plupart des enfants scolarisés dans ces écoles souhaitent devenir à leur tour PLA.

« Les PLA se battent contre l’armée népalaise, les PLA aident les gens du village et les protègent, maintenant le peuple va avoir le pouvoir, pas le roi. Ce qu’on apprend dans notre école est plus important que ce qu’on apprend dans les autres, nous apprenons des choses nouvelles. » Garti Ortchana 10 ans.

Après la formation du nouveau gouvernement, si Pampha Bhusal, chargée du département de l’éducation au Parti Maoïste, est nommée ministre de l’éducation, de nombreuses réformes sont prévues.

  • L’école devra être gratuite jusqu’à la classe 12 (BAC)
  • Egalité d’éducation pour tous : les écoles privées doivent être reprises ou rachetées par l’Etat afin de garder les structures et de réengager les professeurs du secteur privé dans le secteur publique.
  • L’école doit avoir un profil plus professionnel pour être adaptée au monde du travail et éviter la fuite des étudiants à l’étranger.
  • Lorsque l’école sera gratuite et accessible à tous, elle sera obligatoire.
  • Le Parti veut adopter une politique de décentralisation, afin que chaque région puisse prendre leurs responsabilités.
  • Harmonisation des programmes, généralisation des manuels scolaires.

Reportage réalisé entre Janvier et Mai 2008

www.ameliebenoist.com

 
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de Amélie Benoist Khakurel




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com