-  Dimanche 21 Avril 2019

Cyrille Lambert en route pour les sommets du Népal

8 avril 2012
Au départ de l'Annapurna Mandal trail, trente sportifs venus de toute la France, athlètes de haut niveau, recrutés sur dossier et triés sur le volet, participent à cette épreuve que beaucoup classent parmi les plus exigeantes du monde de la course extrême. Au sein de cette expédition Cyrille Lambert, qui travaille à Mont-Louis, représente les Pyrénées-Orientales.

12 400m de dénivelé

L'édition 2012 se déroule au Mustang appelé "le royaume interdit". Cette région du Népal, proche du Tibet, a la particularité d'être une "restricted area". Seuls 1 000 permis sont délivrés chaque année. En onze étapes, autour du mythique sommet de l'Annapurna (dixième montagne la plus élevée du monde), les coureurs doivent parcourir 300 km au total avec 12 400 m de dénivelé positif et négatif. Cette course peut réserver des surprises, les conditions climatiques pouvant être difficiles (les températures peuvent varier de +30° le jour à -15° la nuit). En 2004, il faisait -27° au Thorong Pass (5 416 m).

En semi-autonomie

Le parcours part de Jomoson (2 690 m) pour arriver au col de Thorong (5 416 m) en passant par Lo Mantang, capitale de l'ancien royaume du Mustang puis retour sur Jomoson. Chaque concurrent, capable de s'automédicaliser, part en semi-autonomie avec un sac à dos qui oscille entre 9 et 10 kg "Certaines choses seront apportées par des sherpas mais ce sera une épreuve supplémentaire, un nouveau défi pour moi", avance Cyrille Lambert. Un challenge pour cet athlète qui ne perd pas de vue que lorsqu'il aura fini l'étape, il leur restera plusieurs heures de marche pour atteindre le bivouac, synonyme de repos du guerrier.

Mais Cyrille Lambert n'en est pas à son coup d'essai : "J'ai déjà participé à quatre épreuves de 100 km sur route, trois romeufontaines (trail de 40 km sur neige à Font-Romeu), trois Kilian's classik (trail de 5 km descente, 5 km montée et 45 km toujours à Font-Romeu), deux transjurassiennes en skating (2011, 2012) et une traversée Mont-Louis-Collioure (soit 167 km) en 2011", mais ce type de trail est sa première expérience.

Même si les conditions et les dénivelés sont différents dans les Pyrénées-Orientales, bien loin des cimes himalayennes, le corps de Cyrille Lambert est prêt. Il reste lucide et prudent et explique : "Je reste malgré tout très prudent pour cette course en haute altitude car l'abandon fait partie, malheureusement, du challenge".

Volet humanitaire

Cette course qui est un défi sportif et personnel pour chaque participant, possède un volet humanitaire, les sportifs apportant des vêtements chauds pour les enfants et laissant tous les médicaments à différents dispensaires et associations. A peine parti, et il a déjà d'autres projets en tête : "les 85 km de la "volta de Cerdanya", les 40 km de la Kilian's classik et les 106 km (6 500 m de dénivelé positif) de l'ultra trail Atlas Toubkal (Maroc)." En attendant de le retrouver fin avril, à son retour du Népal...

Source: www.lindependant.fr



Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com