-  Vendredi 28 Avril 2017

Le 77ème anniversaire du Dalaï lama rappelle l’urgence de la question tibétaine

6 juillet 2012
Le 6 juillet marque le 77ème anniversaire du Dalaï lama à Dharamsala en Inde du nord. Si l'évènement est y fêté en présence du Premier ministre, il n'en va pas de même au Népal où la police à interdit l’entrée de l'école où l'anniversaire devait être célébré. Quand au Tibet, il est fermé aux touristes étrangers pour l’occasion. Des célébrations sont prévues dans le monde, et notamment à Paris le dimanche 8 juillet à la pagode du Bois de Vincennes où plusieurs conférences seront données.

Depuis les manifestations de 2008 et la répression qui suivie, le Tibet est sous très forte tension, en particulier dans les monastères où campagnes de rééducation et expulsion des moines se succèdent. En un an, près de 40 Tibétains et Tibétaines, en majorité des moines et des nonnes, se sont immolés.

En raison de la situation préoccupante à l'intérieur du Tibet, la direction tibétaine en exil souhaite en appeler aux dirigeants partout dans le monde et lancer des campagnes coïncidant avec la 77ème anniversaire du Dalaï lama.

Pema Chhinjor, le ministre de la Religion et de la Culture, Pema Chhinjor sera présent en Suisse et rencontrera des membres du Parlement suisse et les groupes de soutien au Tibet. Chhinjor visitera également l'Italie, l'Allemagne et l'Autriche.

Dicki Chhoyang, ministre du Département des relations d'information et internationale est en tournée pays Asie de l'Est à Taiwan en Corée du Sud et au Japon. A Taiwan, Chhoyang s'est adressé aux membres du parlement de Taiwan et a également rencontré l'ancien vice-premier ministre et candidat à la présidentielle 2012 de Taïwan, Tsai Ing Wen.

Dongchung Ngodup, ministre de la Sécurité est également en Europe en tournée en France, Belgique, Hollande, et en Espagne.

Au Tibet ou en Chine, l'évènement ne peut être célébré. Pas même une photo et encore moins un livre n'est autorisé en Chine. Depuis son exil en Inde en 1959, aucune discussion n'a été possible entre le Dalaï lama et les dirigeants Chinois. Il a prit sa retraite politique définitive en août 2011 quand il fut remplacer par un premier ministre tibétain, Lobsang Sangay, élu au suffrage universel. Le dialogue sino-tibétain débuté en 2002 et qui a connu une longue interruption après 2008 est dans l’impasse depuis janvier 2010.

Comme pour nous rappeler ces violations des droits de l'homme, on apprend que Tséring Woeser, la célèbre écrivain tibétaine n'est pas autorisée à ce rendre à l'ambassade de France où elle était invitée à y célébrer la fête nationale du 14 juillet.

Source: Agora Vox - http://www.agoravox.fr



Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com