-  Mercredi 24 Juillet 2019

Revel. Soutien aux écoliers du Népal

 -  Émile Gaubert

10 septembre 2012
Il y a parfois des coups de foudre qui peuvent se transformer en de véritables élans du cœur. C'est ce qu'ont vécu Dominique et Alain Ducos, il y a un an, en allant réaliser un trek dans les montagnes népalaises. Les propriétaires des «Sentiers du Lac», l'éco-gîte et chambres d'hôtes de Saint-Ferréol, sont revenus bouleverser, non pas par les paysages majestueux de l'Himalaya mais par la gentillesse des Népalais.

«On s'est lié d'amitié avec notre guide qui nous a fait aussi découvrir les grandes difficultés économiques que traverse le Népal et notamment sur le plan de l'éducation des enfants», explique Dominique Ducos qui dès son retour en France, avec son mari, Alain, ont décidé de créer une association pour leur venir en aide. Aujourd'hui, c'est elle qui préside la structure associative «Les sentiers du Yack» qui justement, tenait sa première soirée de solidarité en faveur des enfants népalais, samedi soir, à Saint-Ferréol, au cours de laquelle, leur guide, Chhatran Bikram Chauchan, actuellement en vacances en France, cuisinait pour une quarantaine de personnes le dal-bat, repas traditionnel du Népal. Le guide népalais qui aujourd'hui est aussi le représentant de l'antenne des «Sentiers du yack» au Népal.

«Il y a d'autres ONG qui s'occupent de la scolarité des enfants au Népal mais nous, nous tenons absolument à ce que les dons récoltés aillent directement aux enfants, sous forme de parrainage, par le biais de notre représentant au Népal qui verse l'argent à l'école qui accueille l'élève sélectionné par ses soins», ajoute Alain Ducos. «Nous avons déjà assuré la scolarité de quatre enfants et deux autres pour la prochaine rentrée, grâce à la vente de tee-shirt brodés au Népal avec le logo de l'association», explique Dominique Ducos. «On ne veut pas devenir une grosse organisation car on tient à rester une association familiale à taille humaine. Toutefois, sur le long terme on espère réunir assez de fonds pour ouvrir une école dans un endroit du Népal où il n'y en a pas», ajoute Chhatra Bikram Chauchan qui parle un français parfait pour l'avoir appris à l'Alliance Française de Katmandou.
6 € par mois la scolarité

Au Népal, le salaire moyen est de 60 € par mois et de 70 à 90 € par mois pour un enseignant. La scolarité d'une enfant est de 6 € par mois en primaire et 12 € par mois en secondaire.
Contact «Les sentiers du yack» : 13 rue Auguste de Paleville, 81 540 Sorèze. Tél. : 06 22 00 19 26.

Source: © www.ladepeche.fr
© FRANCE NEPAL info

Lire d’autres articles de Émile Gaubert




Vous êtes prié de bien vouloir marquer vos impressions !

Nom-Prénom (*)
e-Mail
Commentaire (*)
Sec Image
Cette étape sert à éviter les inscriptions automatisées
francenepal.info Web Google

ACCUEIL | COLLECTIF | FRANCE | NEPAL | MONDE | LIVRES | ENCYCLOPÉDIE | ONG | TECHNOLOGIE | AUTRES | CONTACT |  RSS
Copyright © 2006 FRANCE NEPAL, Tous droits réservés , Email : info@nepalfrance.com